Publicité
Annonce
Actu PeopleActualités
A la Une

Safariel Obiang: » J’ai été victime d’une attaque mystique… «

Annonce

Après avoir rassuré ses fans à la suite de son accident, l’artiste coupé-décalé, Safarel Obiang, est revenu sur les circonstances de cet incident sur le plateau de l’émission  » Show Buzz « .

Invité à l’émission  » Show Buzz « , de la chaine NCI, le jeudi 13 octobre, Safarel Obiang a fait des révélations sur l’accident dont il a été victime le week-end dernier.

L’on se rappelle encore des troublantes images et vidéo sur l’accident dont a été victime Safarel Obiang qui avaient mis en haleine les réseaux sociaux. Sorti miraculeusement de cette catastrophe, le chanteur avait adressé un message de remerciement à ses fans.

» Plus de peur que de mal, ce qui ne te tue pas te rend plus fort, allons seulementJe rends gloire à Dieu tout-puissant pour ce miracle qu’il vient d’opérer dans ma vie et merci à tous mes confrères ivoiriens qui m’ont prêté mains forte, merci, car vous avez encore démontré que même dans le mal, vous êtes avec nous, encore grands merci à vous », a-t-il exprimé sa reconnaissance à Dieu et à sa communauté.

Lire aussi :Charlotte Dipanda parle de son mari et de son mariage

Annonce

Alors que l’artiste était censé enfouir ce souvenir malheureux dans le passé, il est longuement revenu sur l’incident en donnant plus de précision. Selon lui, il a été victime d’attaque mystique.

Publicité
" J’ai été victime d’une attaque mystique... ", Safariel Obiang revient sur son accident

« J’ai souvent des visions où je vois des attaques mystiques contre moi. Il y a des gens auprès de moi qui voient également. J’ai une grande-sœur très proche de moi qui a vu l’accident que j’ai fait le samedi 08 octobre dernier. Moi aussi, j’ai vu. Je suis victime d’attaques mystiques de la part de certaines personnes. La voie où ma voiture s’est retrouvée les quatre roues en l’air, est un endroit où on ne devrait pas faire d’accident. C’est une nouvelle voie où il n’y a pas de trou. Je suis vivant et je rends gloire à Dieu, c’est l’essentiel « , a expliqué Safarel.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page