Publicité
Annonce
ActualitésSociété
A la Une

Éthiopie : les bébés de trois mois meurt de faim à cause de la guerre (photos)

Annonce

Depuis le déclanchement de la guerre civile dans la région éthiopienne du Tigré depuis 14 mois, des nombreuses familles ont du mal joindre les deux bouts. 

Surafeal Mearig, un bébé de trois mois, fait partie des nombreux enfants souffrant de malnutrition dans la région éthiopienne du Tigré, déchirée par la guerre.

La guerre civile de 14 mois, qui s’est également étendue aux régions voisines d’Afar et d’Amhara, a fait que de nombreux enfants comme Surafeal se retrouvent sans défense dans le plus grand hôpital du Tigré, l’hôpital central d’Ayder.

Lire aussi: Drogba en couple avec Rihanna ? Didier Drogba a annonce des poursuites

Les photos publiées par l’hôpital montrent l’enfant les yeux grands ouverts, les côtes plaquées contre sa peau fine et ridée.

Annonce

Publicité

Le pédiatre de Surafeal à l’hôpital de Mekelle, la capitale du Tigré, a déclaré à l’agence de presse Reuters que l’enfant pèse 2,3 kg, soit un kilo de moins que son poids à la naissance.

Selon le personnel de l’hôpital, le lait de sa mère s’est tari et ses parents, désormais tous deux au chômage, n’ont pas les moyens d’acheter du lait maternisé pour le nourrir.

« Cela fait maintenant six mois qu’aucun approvisionnement n’est venu ici d’Addis-Abeba », a déclaré un médecin de l’hôpital à la BBC.

Les médecins ont déclaré que plus de 40 % des enfants de moins de cinq ans conduits à l’hôpital souffrent de malnutrition, ce qui représente deux fois le taux de 2019.

Selon le dernier rapport du Bureau des Nations unies pour la coordination des affaires humanitaires (Ocha) du 30 décembre, les convois d’aide n’ont pas atteint le Tigré depuis la mi-décembre en raison de l’insécurité.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page