Publicité
Annonce
Actu PeopleActualités

Espagne: Samuel Eto’o encore condamné à 22 mois de prison pour cette raison

Annonce

La justice espagnole a condamné ce lundi Samuel Eto’o à 22 mois de prison avec sursis, accusé de fraude fiscale entre 2006 et 2009, a rapporté Mundo Deportivo.

Le verdict est tombé pour Samuel Eto’o. Comme annoncé il y a quelques semaines, la justice espagnole a rendu ce lundi sa décision dans le cas du président de la fédération camerounaise de football (Fécafoot), accusé de fraude fiscale entre 2006 et 2009. Et la sentence prononcée par le juge est de 22 mois de prison avec sursis pour l’ancien capitaine des Lions Indomptables.

Ancienne gloire catalane, Samuel Eto’o a été reconnu coupable d’avoir caché 3,8 millions d’euros entre 2006 et 2009 au Trésor public espagnol lorsqu’il évoluait au FC Barcelone. Son ancien représentant José Maria Mesalles, jugé pour le même délit, a quant à lui écopé d’un an de prison, également avec sursis.

Les deux hommes vont devoir cependant payer une grosse somme au fisc espagnol. Le boss de la Fécafoot va en effet verser 1,8 million d’euros dans les caisses du Trésor espagnol tandis que son représentant qu’il appelle son père a écopé de 900 000 euros d’amende.

LIRE AUSSI: Bénin : Un homme se donne la mort par le feu à Kandi, les raisons

Annonce

« Je reconnais les faits et je vais payer, mais qu’on sache que j’étais enfant à l’époque et que j’ai toujours fait ce que mon père (il considérait Messalles comme tel, ndlr) me demandait de faire », s’est défendu Eto’o, dans des propos rapportés par Mundo Deportivo. L’ancien international camerounais qui se dit gruger par son ancien agent financier compte porter plainte pour escroquerie et détournement dans la gestion de ses biens.

Publicité

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page