Publicité
Annonce
ActualitésSociété

Débat sur les raisons des manifestations des docteurs chômeurs en Cote d’ivoire

Annonce

Après les manifestations des docteurs chômeurs ivoiriens, ils ont été reçu par Adama Diawara, ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique. Au bout de ces échanges, qui ont eu lieu le jeudi 04 novembre 2021 les deux parties ont trouvé un terrains d’entente ce qui a permis de mettre fin aux manifestations. Ali Diarrassouba a reçu comme invité, les représentants des personnes ou structures concernées pour débattre sur le sujet. Parmi les invités, il y avait les représentants des docteurs chômeurs et le DRH de l’enseignement supérieur.

En direct le plateau de NCI 360 dirigé par Ali Diarrassouba, le 07 novembre dernier, les deux camps ont pointé du doigt les causes de se problème. En commençant par dénoncer le fait que les candidats soient obligés de parcourir plusieurs universités afin d’y déposer leurs candidatures. Le cout élevé des frais de candidature. Les résultats qui mettent assez de temps avant d’être proclamés etc.

À lire aussi: SIERRA LEONE: Une grave explosion fait plus de 84 morts

Certains internautes déclarent ne pas être satisfaits de se débat tant attendu. Pour cause, ils  affirmes que le modérateur n’a pas laissé les docteurs aller au bout de leurs idées. En plus, Ali Diarrassouba s’est permis de recadrer vertement le Docteur Simi qui se sentait frustré par cette incapacité de terminer ses dires. Selon les internautes, il aurait dû permettre aux docteurs d’expliquer clairement leurs préoccupations.

À lire aussi: Accident de la circulation à la Rivera 2 à Abidjan: Plus de détails dans cette affaire

Annonce

Nous avons remarqué que le débat sur la situation des Docteurs était un peu tendu sur le plateau. Le modérateur précipitait même parfois la fin des propos des invités. Comme s’il y avait des déclarations gênantes ou des choses qu’il ne fallait pas laisser dire sur le plateau ce soir là. « C’est moi qui donne la parole, tu ne peux pas parler au même moment que moi » a laissé entendre Ali Diarrassouba sur un ton austère au Docteur Deroux Simi qui n’avait pas fini de développer une idée.

Publicité

À lire aussi: Selon Laurent Gbagbo, Blaise Compaoré a une part de responsabilité dans la crise ivoirienne de 2011

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page