Publicité
Annonce
ActualitésPolitique

Débat Politique: les enjeux de la réconciliation nationale, ce que pense le parti de Gbagbo

Annonce
Ce mardi 30 novembre 2021, le Ministre Justin Katinan Koné était sur le plateau de le RTI pour une émission débat politique. Justin Katinan Koné a représenté le parti de Laurent Gbagbo (PPA-CI). 
Le Ministre Justin Katinan Koné, 2ème vice-président du Conseil Stratégique et Politique et Porte-parole, a pris part, au nom du Parti des Peuples Africains-Côte d’Ivoire (PPA-CI), à « Débat Politique », une émission-débat télévisée de 90 minutes, et en direct, sur la Radiodiffusion Télévision Ivoirienne 1 (RTI 1).
Le thème central du débat était : « 𝗟𝗲 𝗿𝗼̂𝗹𝗲 𝗱𝗲𝘀 𝗽𝗮𝗿𝘁𝗶𝘀 𝗽𝗼𝗹𝗶𝘁𝗶𝗾𝘂𝗲𝘀 𝗱𝗮𝗻𝘀 𝗹𝗲 𝗽𝗿𝗼𝗰𝗲𝘀𝘀𝘂𝘀 𝗱𝗲 𝗿𝗲́𝗰𝗼𝗻𝗰𝗶𝗹𝗶𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗻𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻𝗮𝗹𝗲 » avec pour sous-thème 1 : « 𝗟’𝗼𝗿𝗶𝗴𝗶𝗻𝗲 𝗱𝗲𝘀 𝗰𝗿𝗶𝘀𝗲𝘀 𝗽𝗼𝘀𝘁-𝗲́𝗹𝗲𝗰𝘁𝗼𝗿𝗮𝗹𝗲𝘀 », sous-thème 2 : « 𝗟𝗲𝘀 𝗲𝗻𝗷𝗲𝘂𝘅 𝗱𝗲 𝗹𝗮 𝗿𝗲𝗰𝗼𝗻𝗰𝗶𝗹𝗶𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗻𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻𝗮𝗹𝗲 » et sous-thème 3 : « 𝗿𝗲𝗽𝗿𝗶𝘀𝗲 𝗱𝘂 𝗱𝗶𝗮𝗹𝗼𝗴𝘂𝗲 𝗽𝗼𝗹𝗶𝘁𝗶𝗾𝘂𝗲 ».
Outre le Ministre Justin Katinan Koné, le Ministre Gnamien Yao représentait le PDCI-RDA, Mme Adèle Dédi Tapé représentait le FPI et M. Maizan Koffi Noel représentait le RHDP.
Soucieux de rétablir la vérité, le Ministre Justin Katinan Koné a tenu, à faire plusieurs recadrages sur l’origine des crises politiques en Côte d’Ivoire de 1990 à 2011, indexant de vive voix les tripatouilleurs légendaires des Textes fondamentaux de la Côte d’Ivoire.
Sur les enjeux de la Réconciliation nationale, le Ministre Justin Katinan Koné a tenu à clarifier que le Rapport de la Commission Dialogue-Vérité-Réconciliation (CDVR) qui donnait des pistes sérieuses, n’a jamais été publié officiellement. Ce rapport qui faisait état de 17.000 morts et critiquait vigoureusement le pouvoir de Alassane Ouattara a été ignoré. Ils ont écarté ce rapport , ont mis en place la CONARIV qui était à leur plein service.
Sur la justice ivoirienne, élément essentiel pour la réconciliation nationale, le Ministre Justin Katinan Koné a tenu à pointer cette justice ivoirienne et les acteurs qui se sont laissés instrumentaliser depuis une dizaine d’années. En pensant à son ami, Feu Noel Kodjane, Magistrat brillant décédé dernièrement, il a accusé la corporation des magistrats à être au service du pouvoir, sans se référer à leur éthique.
Concernant la reprise du dialogue politique, le Ministre Justin Katinan Koné a souhaité que ce dialogue annoncé se tourne sur des questions essentielles (l’école, l’armée, la reforme de la justice etc…) et non subsidiaires pour un nouveau contrat social.
Concernant l’échéance présidentielle de 2025, le Ministre Justin Katinan Koné a dit qu’il ya des manifestations de tricherie.
Félicitations au Ministre Justin Katinan Koné pour ces brillantes interventions.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page