Publicité
Annonce
ActualitésFootball

Audit de la FIF : Invité sur un plateau télé, voici ce que dit un membre du CONOR

Annonce

Invité le week-end dernier sur le plateau de l’émission NCI 360, Maître Simon Adou Abé, membre du CONOR, a été interrogé sur les résultats de l’audit de la FIF.

Le sujet concernant le rapport de l’audit de la FIF a été posé sur table lors de l’émission NCI 360 du dimanche 24 avril 2022, qui a reçu comme invité Maître Simon Adou Abé, membre du conseil de normalisation (CONOR). Au cours de l’émission, ce dernier a été interrogé sur le rapport de l’audit de la Fédération Ivoirienne de Football par la présentatrice Evelyne Deba. À la question de savoir quelle sera la suite de cette affaire au regard de tout ce qui a été dénoncé, Maître Simon Adou Abé a répondu ceci : << Ça je ne peux pas vous le dire. Les audits sont partis aux personnes intéressées, la suite nous on peut pas vous le dire. Je ne sais pas, ce qui va se passer dépendra de l’État, de la FIFA, de la CAF, des présidents de clubs parce que ce sont eux les premiers intéressés >>, a-t-il expliqué.

Toujours sur le sujet concernant le rapport d’audit de la FIF, le journaliste André Silver Konan qui était présent parmi les invités sur le plateau de l’émission, a présenté l’audit de l’inspection générale de l’État sur la gestion 2002 à 2018 qui fait mention de 16 ans de pillage à la FIF et dont les résultats n’ont jamais été éventés. À la question de savoir pourquoi ces résultats sont cachés au grand public, Maître Simon Adou Abé a dit ceci :

<< On ne les cache pas. Les résultats ont été remis aux clubs. Les premiers intéressés ce sont les clubs, ce sont eux les premiers membres actifs. C’est eux qui sont au courant de ces rapports. C’est quand même privé, c’est la vie des gens, on ne peut pas l’exposer comme ça aux yeux de tout le monde, c’est dangereux >>, a-t-il répondu.

Il faut dire que ces réponses de Maître Simon Adou Abé n’ont pas été satisfaisantes pour le journaliste André Silver Konan et les nombreux téléspectateurs qui ont suivi l’émission. Toujours est-il que le vole reste encore sur ces résultats de l’audit de la FIF qui intéressent aussi bien le grand public qui attend que la lanterne soit éclairée sur cette affaire de détournement de fonds à la Fédération Ivoirienne de Football.

Annonce

Publicité

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page