Urgent/ « Fraude d’électricité »: Affrontement entre la gendarmerie et des habitants de Port Bouët

Actualités Société

La Compagnie Ivoirienne d’Électricité (CIE) a mené une opération contre la fraude d’électricité, ce lundi 4 octobre. Les agents de la CIE, accompagnés par la gendarmerie ont provoqué la colère des habitants du quartier Tofiato, Port Bouët.

En effet, ces habitants ont commencé à manifester car ils ont été accusés d’utiliser des compteurs frauduleux .

À lire aussi: SCANDALE/ « Pandora Papers »: Patrick Achi serait détenteur d’une société située en zone offshore

« J’ai entendu les premiers coups de détonation, mais je ne savais pas ce qui se passait. Quand je suis rentré, les bruits ont continué. Après, je voulais sortir pour voir de quoi il était question, mais je n’arrivais plus à ouvrir mes yeux. Les voisins ont dis que ce sont les gens qui ont attaqué les agents de la CIE. Donc, les agents de la CIE ont fait appel à la gendarmerie pour disperser les manifestants. », a expliqué Ekra Koffi.

Le directeur de communication de la CIE a indiqué que c’était au cours d’un programme de contrôle que les bandits se sont attaqués aux gendarmes.

À lire aussi: Urgent: «Nous préférons avoir des mercenaires que d’avoir des ennemis voilés en amis», selon le gouvernement malien

« Les agents sont allés dans un quartier qui est un nid de bandits pour faire leur contrôle. Après le contrôle, les agents de la CIE sont partis et les bandits sont sortis pour se manifester. », a témoigné un agent de la CIE qui a requis l’anonymat.

Il a aussi indiqué que lors de leur acte, ils ont tenté de saccager et de brûler un véhicule de la gendarmerie en panne. En guise de riposte, la gendarmerie a fait usage de gaz lacrymogène pour disperser les bandits. Toujours selon notre source d’information, les forces de l’ordre, dans leurs actions, auraient arrêté une dizaine de manifestants.

La mairie a été informée d’une situation hors la loi dans ce quartier aux habitants qui refusent tout contrôle alors qu’un déguerpissement aurait été lancé. « Selon certaines personnes, les gens sont installés de façon anarchique sur les sites de l’ONAD et la SIR. Raison pour laquelle la mairie a décidé de les déguerpir », a-t-il ajouté.

À découvrir aussi: Bonne nouvelle : Canal+ se paye Didier Drogba comme consultant Ligue des champions